Bloomz

by BLOOMZ

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
02:39
3.
01:57
4.
05:52
5.
03:07
6.
02:41
7.
03:21
8.

about

Grabado durante el 2012 en nuestra casa. Mezclado y producido por Bloomz.

Editado por Bloomz Rec-ords en formato cd.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Para adquirir el cd contactate con nachobivona@hotmail.com.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Lison Nöel: Voz
Nacho Enn: Guitarras y otros.

Diseño: Nacho Enn

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

credits

released April 14, 2013

/////////Gracias/////////

Agustina Bossolasco, Carla Casasola, Eglantine Ducornet, Justine Lescroart, Perrine Bollart, Marjorie Lehmann, Lucie Rico, Stevie Smith

tags

license

all rights reserved

about

Bloomz

contact / help

Contact Bloomz

Streaming and
Download help

Track Name: La luz que des-lumbra
Je vais tellement vite je frôle la bordure

Comme on dit j'avale le bitume

Je fonce, je fond, je carbure

Je fends la brume

Soudain le noir, comme il y a quatre ans

Je perds le contrôle, plus rien n'existe

Du vide devant mes yeux, le néant

Et la voiture danse le twist

Je me réveille dans le même noir

Je frotte mes yeux inutiles

Mais je reste dans le brouillard

Et serre mon crocodile



Six ans d'images, je me souviens

Mais elles s'effacent je n'y peux rien

Elles se mêlent et s'éparpillent

De quelle couleur sont les yeux de cette fille ?

Je marche dans le sable immense

La lumière m'éblouit

Le chaleur aussi

Je vais bientôt perdre patience

Soudain le blanc, comme il y a quatre ans

Plus d'espace, plus de distances

Le temps s'étend indéfiniment

Le monde comme une grande béance

Je me réveille dans le même blanc

Je tends les bras devant moi

Doucement, prudemment

Pour effacer l'effroi

Six ans d'images, je me souviens

Mais elles s'effacent je n'y peux rien

Elles se mêlent et s'éparpillent

Dans ma tête le blanc et le noir brillent
Track Name: Et rien
Les larmes lavent la ville.
La rendent gracile.
Et l'essorent.
Mais la déprime est tenace.
Malgré leurs efforts
Reste cette vilaine trace.
Les tours de machine ne changent rien.
Ça ne change rien
Ça s'énerve à sec.
L'air tourne en rond
En prise de bec
dans les poumons de béton.
On s'accroche au bastingage.
A tous les étages.
Mais les larmes sur le sol
sont trop-pleines.
Rien ne s'envole.

Et rien.
La ville recommence
Demain.
Sa danse sans but.
Pour rien.
Dégouline de tristesse.
Sans fin.

L'âme est en peine.
De larges entailles.
Des crevasses de violence
De pauvres batailles
Des lambeaux d'enfance
et de pessimisme.
De grandiloquence
Et d'aphorismes.
Lacèrent le tambour.
Le voilà qui joue faux.
Comme à rebours
Sous les poteaux.

Et rien.
La ville recommence
Demain.
Sa danse sans but.
Pour rien.
Dégouline de tristesse.
Sans fin.





Justine Lescroart
Track Name: Ya no será
Ya no será
ya no
no viviré contigo
no criaré a tu hijo
no coseré tu ropa
no te tendré de noche
no te besaré al irme
nunca sabrás quién fui
por qué me amaron otros.
No llegaré a saber por qué ni cómo nunca
ni si era de verdad
lo que dijiste que era
ni quién fuiste
ni qué fui para ti
ni cómo hubiera sido
vivir juntos
querernos
esperarnos
estar.
Ya no soy más que yo
para siempre y tú
ya
no serás para mí
más que tú. Ya no estás
en un día futuro
no sabré dónde vives
con quién
ni si te acuerdas.
No me abrazarás nunca
como esa noche
nunca.
No volveré a tocarte.
No te veré morir.


Idea VIlariño
Track Name: Pneumonia
I almost chose the wrong A.
I'd better trust the magic ball
Or start using a wisdom spray
To finally stop hitting the walls

I almost felt on my knees
Tears came up lucky I was sitting
My body lost a few degrees
I would have flown if I had wings

I almost met the vice
If you hadn't grabed me
My two M. friends I owe you twice
Remind me to crown you queens

I almost
I almost

I almost chose the wrong A.
I almost met the vice
I almost felt on my knees

Lison Nöel
Track Name: Panacea
Well, I'm down for one
What a sad first time
Can't bear the offense
Please sing a lullaby

Choose a dark one just like the queens did
I'm back to seventeen
Some kind of tale obscene
I'm back to seventeen

Now it's fine to climb these walls
After dozen of failed nightcalls
Now it's time to climb the fence
To face the present tense

I'm down for once
What a sad first time
Can't bear the offence
Please Mark sing a lullaby.

Lison Nöel